« La chercheuse sonde l’air du temps d’un moment de la Révolution française dans un passionnant essai d’histoire expérimentale. »

Antoine de Baecque
Le Monde des livres

« Un ouvrage foisonnant, érudit et saisissant, qui interroge le concept d’événement et la manière d’écrire l’Histoire. Une expérience de lecture stratosphérique ! »

Librairie Compagnie, Paris

Nouveautés

Mon cher Lula
Lettres à un président en détention

Dirigé par Maud Chirio

De façon vibrante, sensible et implacable, ce document exceptionnel forme un récit choral du Brésil contemporain. Il dit en somme à quel point l’invention d’un État providence change la vie des gens.

Sortie : 17 mars 2022
240 pages

Du sexisme dans le sport
(Nouvelle édition)

Béatrice Barbusse

La nouvelle édition entièrement revue et augmentée d’un livre pionnier, devenu une référence et lauréat du Prix Sport & Littérature en 2017. L’ancienne handballeuse et sociologue Béatrice Barbusse décrypte et analyse pas à pas la réalité de l’ancrage du sexisme dans le milieu du sport.

Sortie : 24 février 2022
384 pages

1797.
Pour une histoire météore

Anouchka Vasak

Dans l’après-coup de la période qu’on appelle Révolution française, la métaphore météorologique ne se réfère pas seulement au temps qu’il fait, ni à la science qui en prévoit les variations. Anouchka Vasak envisage la science des météores comme un modèle pour penser l’histoire en mille gouttelettes.

Sortie : 3 février 2022
432 pages

Sensibilités n° 10

La guerre transmise

Dans cette dixième livraison de Sensibilités, historiens et spécialistes de la psyché posent ensemble leur regard sur les expériences de guerre d’autrefois et les modalités de leur transmission sur la longue durée. Mais plutôt que de les scruter en parallèle, ce numéro tente surtout d’organiser une interlocution véritable entre approches disciplinaires, sans jamais perdre de vue le rapport personnel des chercheurs en sciences sociales ou des explorateurs de la psyché aux objets qu’ils analysent.

Sortie : 27 janvier 2022
176 pages

Le mot est faible

"La pire chose que l’on puisse faire avec les mots, c’est de capituler devant eux »

George Orwell