Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie. 1780-1822

Christophe Granger

Prix Femina Essai

Prix Guy Lasserre de l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux

Joseph Kabris a eu une vie extraordinaire. Né à Bordeaux vers 1780, engagé sur un baleinier à 15 ans, il s’échappe pour s’installer sur l’une des îles Marquises, Nuku Hiva. Là, dans ce monde inconnu qui lui est inconnu et où sévit le cannibalisme, il devient un guerrier redouté. Tatoué de la tête aux pieds, il fait siennes les pratiques des insulaires, leurs gestes et leurs croyances, il apprend leur langue au point d’en oublier la sienne. Jusqu’à la venue, en 1804, d’un navire russe dont le capitaine l’arrache à sa vie et le conduit en Russie. Kabris, pour vivre, apprend alors à montrer son corps couvert de marques bleues et à raconter sa vie, à lui donner les traits d’une épopée. Il regagne la France où, parcourant les foires, il devient le monde en personne. Il est mort à 42 ans. Jamais il n’aura revu son île ni sa famille.

De cet étonnant parcours, il ne suffit pas toutefois de raconter le cheminement. Il faut explorer la construction de cette existence, comprendre comment Kabris s’intègre à des mondes si contradictoires, comment il parvient à mobiliser ce qu’il a appris à être dans une société pour prendre place dans une autre, comment, autrement dit, il s’y prend pour continuer à vivre. En entrant en profondeur dans les moments de rupture et de reconversion qui déterminent sa carrière d’homme extraordinaire, cette enquête fascinante et troublante propose une biographie sociologique qui, à travers celle de Kabris en train de se faire, parle de toutes nos vies. Elle pose cette question cruciale souvent laissée de côté : au fond, comment se fait une vie.

Catégorie : Étiquette :

26.00

Description

Sortie : 1er octobre 2020
Nombre de pages : 512
Nombre d’illustrations : 44
N° ISBN : 978-2-38191-003-1

Version numérique : 16,99€
ISBN 978-2-38191-004-8

Table des matières

Point de départ
Avertissement

I. Les structures sociales d’une intrusion
1. Mai 1804
2. Février 1798
3. Une île dans l’histoire
4. Premiers contacts
5. Pacification des échanges
7. Un monde à connaître
8. Naissance d’un espace d’interaction
9. Étrangers et luttes locales d’influence
10. L’effraction
11. Inoa

II. Comment on devient « sauvage »
12. S’en remettre aux institutions locales
13. Classe et position
14. Crook : l’échec et la distance
15. Robarts, ou le système des protections
16. L’intégration de Kabris
17. « Cadiche »
18. Une socialisation plurielle
19. Le sens de l’action
20. Importance de la guerre
21. Devenir un guerrier
22. Angle mort
23. Ekhoi, ou le changement de nom
24. 1804

III. Recommencement
25. L’arrivée des Russes
26. Concurrences locales
27. L’Anglais et le Français
28. Nature des échanges
29. Méfiance envers Kabris
30. Le savant et l’informateur
31. Épreuve de langue
32. Apprendre à dire les coutumes
33. Quitter Nuku Hiva
34a. La fatalité
34b. L’enlèvement
35. Changer de vie, encore
36. Re-socialisation
37. « Un phénomène singulier »
38. Petropavlovsk

IV. Comment peut-on être Russe ?
39. Relâche
40. Rester
41. Moscou, 1805
42. L’admiration de la noblesse
43. Raconter sa vie
44. Saint-Pétersbourg, 1807
45. Le trophée du tsar
46. Devenir professeur de natation
47. [Dix ans]
48. Affinités hétérodoxes
49. Conversion et conservation
50. Une intégration manquée

V. Le monde incarné
51. Retour en France, 1817
52. Rencontrer le roi
53. Le mépris des savants
54. Curiosités
55. Le Cabinet d’illusions
56. Spectacles : entrer dans la carrière
57. Succès
58. Performance
59. Tatouage et culture de salon
60. Une morale du destin
61. Un déclassement : courir les foires
62. Ajuster sa vie au public
63. Cul-de-sac
64. Mourir
65. « Décès. Du 23 Joseph Kabris, 42 ans, ex-vice-roi »
66. Absence

Tableau d’ensemble

Annexes
Sources et bibliographie
Table des cartes et schémas
Table des illustrations
Index des noms
Index des lieux
Index des notions
Remerciements
Biographie de l’auteur

Du même auteur :