Les Paradoxes de l’Intime

Revue Sensibilités – N° 6

Coord. par Arlette Farge et Clémentine Vidal-Naquet.

Avec des contributions de : Étienne Anheim, Jean-Christophe Bailly, Howard S. Becker, Jean-Michel Butel, Valérie du Chéné, Michel Chaumont, Arlette Farge, Michaël Fœssel, Carlo Ginzburg, Anouche Kunth, Chowra Makaremi, Caroline Muller, Klavdij Sluban et Clémentine Vidal-Naquet.

 

L’intime logerait-il quelque part en nous, à l’abri des rapports sociaux et des relations politiques qui organisent notre monde ? Caché, ou révélé par touches aux initiés, souvent pensé comme le dernier refuge de l’authenticité, serait-il cet espace propre à l’individualité pure, par nature inaccessible au dehors et, par-là, insaisissable pour les sciences sociales ?
Sensibilités tente ici de lever le voile sur l’intime, notion pétrie de fausses évidences et d’intrigants paradoxes, pour en explorer la dimension profondément historique et politique. Car l’intime en soi n’est rien : il se construit en relation. Avec lenteur. Expérience sociale et affective du lien, de la familiarité, de la proximité ou de la distance, il est ce qui relie les êtres entre eux, mais aussi les individus aux choses, aux lieux, aux paysages. Fruit d’une volonté de dévoiler ou de retrancher, il relève d’un acte social. Or, dans ce que l’on croit devoir soustraire aux regards ou dans ce que l’on imagine être autorisé à livrer, c’est bien la société qui, là encore, se donne à voir.
Objet fragile, discret et mobile, l’intime finalement révèle toute l’épaisseur humaine, la riche complexité des liens tissés dans la durée.

Catégorie :

22.00

Description

Sortie : 28 novembre 2019
179 pages
N° ISBN : 979-10-95772-61-3

Table des matières

Édito. Habité, l’intime ?

Recherche
Partager l’intime – Michaël Foessel
De la prétendue absence d’intimité dans les cultures autres : le cas du Japon – Jean-Michel Butel
Scènes de l’intime. Confession et direction de conscience au XIXe siècle – Caroline Muller
Griffures du pouvoir. Les familles face aux violences de masse, entre dislocations et résistances – Anouche Kunth et Chowra Makaremi
Contour ouvert – Jean-Christophe Bailly

Expérience
Les sujets de l’intime Clémentine Vidal-Naquet
« Rose, ma fille ». Autour de la couleur, rencontre avec des détenus – Valérie du Chéné
Grotte. Photographier l’« inhabitable » Klavdij Sluban. Texte d’Arlette Farge
Là où je suis né. Travail, intime et déchirures. Témoignage Michel Chaumont

Dispute
Médailles et coquillages. Morphologie et histoire derechef Carlo Ginzburg, suivi de Faust au miroir. Carlo Ginzburg, Sigmund Freud et l’inconfortable intimité – Étienne Anheim

Comment ça s’écrit
Musicien à temps partiel – Howard Becker

Résumés