La chair du politique

Revue Sensibilités – N° 7

Coord. par Ludivine Bantigny, Déborah Cohen et Boris Gobille.

Avec des contributions de : Ludivine Bantigny, Déborah Cohen, Stéphanie Dechézelles, Serge D’Ignazio, Emmanuel Fureix, Boris Gobille, Alban Jacquemart, Antoine Lilti, Piroska Nagy, Julie Pagis, Nathalie Quintane, Federico Tarragoni et Sophie Wahnich.

 

Peur, haine, indignation, passion, enthousiasme, confiance : loin d’être extérieurs au domaine du politique, les affects y prennent pleinement leur part – mais laquelle et comment ?

En prenant à bras-le-corps l’expérience sensible du politique, ce numéro fait singulièrement écho à l’actualité la plus récente, française et mondiale. Des places et des ronds-points aux marches collectives puis au confinement, c’est tout notre présent qui invite à repenser les intensités du politique, comme les logiques émotionnelles et les affects communs qui le structurent. Ce volume s’efforce par conséquent d’appréhender la fabrique du politique à l’endroit même, parfois le plus quotidien, où les rapports de pouvoir s’élaborent, s’exaspèrent ou offrent prise aussi à la contestation radicale. Et s’il met en exergue les élans du présent, les soulèvements, clivages et slogans de notre époque, il vise également à les réinscrire dans leurs ancrages historiques, à arrimer les luttes sociales et les solidarités de groupe à la longue chaîne des générations. Ainsi révèle-t-il les infinies vibrations et incandescences qui font toute la chair du politique.

Catégorie :

22.00

Description

Sortie : 13 août 2020
176 pages
Nombre de pages :
N° ISBN : 979-10-95772-79-8

Version numérique : 13,99€
ISBN 979-10-95772-80-4

Table des matières

Édito
Introduction : Expériences sensibles du politique, Ludivine Bantigny, Déborah Cohen et Boris Gobille

RECHERCHE

Quand l’émotion collective prend corps. La Pataria milanaise (1057-1075), Piroska Nagy

Faire parler et faire agir des objets en révolution : des ouvriers « archéologues » en 1848, Emmanuel Fureix

L’engagement au risque des sentiments. Souffrances et bonheurs dans les trajectoires de militants féministes, Alban Jacquemart

« Histoires d’elles » Groupes femmes et expériences sensibles du politique dans la France des années 1970, Ludivine Bantigny

Commémorer Mussolini, dénoncer le fascisme. Mobilisations contraires et émotions contrastées dans un lieu de mémoire sensible (Predappio, Italie), Stéphanie Dechézelles

EXPÉRIENCES

Ce qui s’est passé sur la Place de la République. Une sociologie de l’événement Nuit debout à partir des émotions politiques, Federico Tarragoni

Retour sur la PréZIZIdentielle de 2017. L’expérience sensible de la politique chez les enfants, Julie Pagis

« Accélération de la conscience politique ». Le soulèvement des gilets jaunes vu par les photographies de Serge D’Ignazio

DISPUTE

Les droits de l’homme et la fiction sentimentale, Antoine Lilti

Changement de siècle et changement de régime émotif, le refoulement en Thermidor des émotions révolutionnaires, Sophie Wahnich

COMMENT ÇA S’ÉCRIT

Compte tenu du contexte, Nathalie Quintane