Corps au paroxysme

Revue Sensibilités – N° 3

Coord. par Quentin Deluermoz, Christian Ingrao, Hervé Mazurel et Clémentine Vidal-Naquet.
Avec des contributions de : Emmanuelle Berthiaut, Catherine Clémentin-Ohja, Alain Corbin, Denis Crouzet, Chloé Cruchaudet, Georges Didi-Huberman, Christian Ingrao, Roland Lardinois, David Le Breton, Irène Le Roy Ladurie, Natalia Lopez, François Lissarague, Pierre Malachin, Abraham Poincheval, Nathalie Sage Pranchère.

 

Pour son troisième numéro, la revue Sensibilités explore la part obscure, souterraine, sinon maudite, de la vie sociale. Elle se met en quête des situations extrêmes et des expériences-limites qui dessinent les bords de l’humaine condition. À travers les visages de l’ivresse, de l’extase, de l’obscène, de la fureur ou encore de l’effroi-panique, dans les douleurs de l’accouchement ou les spasmes de l’agonie, dans les cruautés du massacre, dans les vertiges de la transe ou de la liesse, dans les secrètes voluptés de la luxure comme dans les puissances transgressives du délire, Sensibilités s’en va traquer les corps au paroxysme…
Rien de commun ici, voudrait-on croire. Sinon peut-être ceci : désigner chaque fois la séquence la plus aiguë d’une affection. Et, par là, le comble du vivre. Soit ce point au-delà duquel quelque chose paraît s’arrêter. Soit ce qui dans l’expérience vécue peine toujours à se dire. C’est peut-être d’abord à cela que se reconnaît le paroxysme : sa sous-verbalisation. Car, d’emblée, celui-ci nous projette sur les cimes inquiétantes du langage, aux bornes mêmes de la représentation. De là, pour le chercheur, les souveraines vertus d’une pareille enquête : celles d’ébranler jusqu’aux dernières certitudes, d’inquiéter tout le savoir.

Catégorie :

22.00

Description

Sortie : 23 novembre 2017
168 pages
Nombre d’illustrations :
N° ISBN : 979-10-95772-35-4

Version numérique : 13,99€
ISBN 979-10-95772-36-1

Table des matières

Recherche
Du côté des satyres. Regards sur l’Athènes dionysiaque  – François Lissarague
Théâtres de la cruauté. Hypothèses pour une anthropologie de la violence paroxystique au temps des guerres de Religion Denis Crouzet
Douleur et paroxysme. Une anthropologie des limites – David Le Breton
Quand le corps dit non, suivi de L’observation de Célina (1876-1880). Esthétique et expérimentation chez Charcot (1991) – Georges Didi-Huberman
Visages de l’urgentisme. Dispositif, expérience, paroxysme. France, 13 novembre 2015 – Christian Ingrao

Expérience
Une scène de naissance – Emmanuelle Berthiaut & Nathalie Sage-Pranchère
L’orgasme féminin, un paroxysme de mauvaise foi littéraire ? – Chloé Cruchaudet & Irène Le Roy Ladurie
Habiter une pierre Abraham Poincheval, entretien avec Natalia Lopez, précédé de Quand les aptitudes deviennent formes – Pierre Malachin

Dispute
Un paroxysme festif en Inde. À propos de Mc Kim Marriott et de la « fête de l’amour » (Holi) – Catherine Clementin-Ojha & Roland Lardinois

Comment ça s’écrit
Regard rétrospectif sur un atelier d’historien – Alain Corbin

Résumés