Céline Regnard

Céline Regnard

Autrice

Céline Regnard est maîtresse de conférence habilitée à diriger des recherches en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université, chercheuse au sein de l’UMR TELEMMe (CNRS-Aix-Marseille Université), à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, dont elle est également directrice adjointe. Elle est l’autrice de nombreux articles et contributions à des ouvrages collectifs (notamment, avec Stéphane Mourlane, « 1881. Marseille port de transit migratoire : la ligne Marseille-New York », in R. Bertrand et P. Boucheron (dir.), Faire musée d’une histoire commune, Seuil/Musée national de l’histoire de l’immigration, 2019). Elle a publié Marseille la violente. Criminalité, industrialisation et société (1851-1914) (PUR, 2009), Empreintes italiennes. Marseille et sa région années 1840-1940 (avec Stéphane Mourlane, Lieux dits, 2013), Les Chinois dans la Grande Guerre. Des bras au service de la France (avec Laurent Dornel, Les Indes savantes, 2019) et codirigé Les Logements de la mobilité (XVIIe-XXIe siècle) (avec Eleonora Canepari, MMSH/Karthala, 2018), Policer les mobilités. Europe-États-Unis, XVIIIe-XXIe siècle (avec Anne Conchon et Laurence Montel, Éditions de la Sorbonne, 2018), Italianness and Migration from the Risorgimento to the 1960s (avec Stéphane Mourlane, Catherine Brice et Manuela Martini, Palgrave Macmillan, 2022).

Crédit photo : Agnès Maury.

Publié chez Anamosa :